Il Marocco è tra i cinque paesi al top in Africa per quanto riguarda il settore agricolo. E’ quanto emerge da uno studio dedicato alla percezione degli investitori internazionali dell’economia africana da qui al 2022. Lo studio rileva che il Marocco è in classifica con Etiopia, Costa d'Avorio, Kenya, Nigeria e Camerun, sottolineando che questi paesi sono caratterizzati dalla capacità di affrontare le sfide in questo settore. Secondo il 70 per cento degli investitori, le infrastrutture sono la principale sfida nell’ecosistema agricolo africano. Il 42 per cento degli intervistati ritiene che la trasformazione e l’industrializzazione sono la terza sfida che potrebbe frenare il potenziale agricolo.

Le Maroc figure dans le Top 5 des champions de l’Agriculture en Afrique, selon une étude dédiée à la perception des investisseurs internationaux de l’économie africaine à l’horizon 2022 rendue publique mardi. L'étude, réalisée par Havas Horizons et l’Institut Choiseul, indique que le Maroc figure dans ce classement avec l’Ethiopie, la Côte d’Ivoire, le Kenya, le Nigeria et le Cameroun, notant que ces pays se distinguent par leur capacité à relever les enjeux de ce secteur. L’étude se base sur un sondage réalisé auprès de plusieurs investisseurs qui soulignent que l’agriculture s’impose aujourd’hui comme un secteur jugé plein de promesses, porté par la nécessité de nourrir une population grandissante et de réduire les risques de dépendance vis-à-vis de l’extérieur. Selon 70 pc des investisseurs, l’infrastructure est le premier défi majeur à relever dans l’écosystème agricole africain, alors que 48 pc considèrent l’accès au marché comme un paramètre porteur de valorisation pour la filière agricole. Par ailleurs, 42 pc des sondés estiment que la transformation et l’industrialisation constituent le 3e défi pouvant freiner le potentiel agricole.