Il presidente uscente del Kenya, Uhuru Kenyatta, è in testa nelle elezioni presidenziali sul suo rivale, l’ex Primo Ministro Raila Odinga, dopo il conteggio di 11 milioni di schede. Secondo i risultati parziali, Kenyatta ha ottenuto il 55,27 per cento dei voti contro il 43,93 per cento di Odinga. Questi risultati sono stati però respinti dalla coalizione dell'opposizione e Odinga ha denunciato "i risultati fittizi", sottolineando che “il voto (elettronico) non ha funzionato. Respingiamo i risultati (pubblicata) finora”.

Le président sortant Uhuru Kenyatta devance son rival l'ancien Premier ministre Raila Odinga après le dépouillement de 11 millions de votes exprimés lors de la présidentielle de mardi, et comptabilisés par la commission électorale indépendante (IEBC). Selon ces résultats partiels publiés par l’IEBC sur son portail, M. Kenyatta est crédité de 55,27% des voix contre 43,93% pour M. Odinga, soit plus de1,2 million de voix d’avance pour le chef d’Etat sortant sur son rival. Toutefois, ces résultats ont été rejetés par la Coalition de l’opposition, la National Super Alliance (NASA), en reprochant à la commission électorale de ne pas lui communiquer les procès-verbaux à même de confirmer les résultats transmis par voie électronique. M. Odinga, qui s’adressait à la presse, a dénoncé "des résultats fictifs", soulignant que "le système (électronique) a échoué. Nous rejetons les résultats (publiés) jusqu'à présent".